Pôle Géoréférencement & Détection

Les techniques de détection non intrusives proposées par INFRA VRD :

 

Aucune technique n’est universelle ; chacune a ses limites d’utilisation. INFRA VRD fait le choix en fonction de la nature des réseaux et l’environnement.

Pour chaque détection INFRA VRD fait le choix de plusieurs méthodes afin d’éviter des résultats erronés ou une mauvaise interprétation en utilisant qu’une seule méthode.

Détection par méthode électro- magnétique :

  • Détection passive

La technique permet de mesurer un champ électromagnétique émis par un câble sous tension alternative (mais cela implique qu’il soit sous tension et soumis à un courant) ou les radiofréquences captées et réémises par une canalisation métallique.

  • Détection active

La technique de détection active mesure le champ électromagnétique induit dans le matériau par un champ créé à l’aide d’une bobine. Ce champ peut être émis à distance sans connaissance préalable des canalisations existantes ou bien émis au contact d’une canalisation accessible.

Cette technique s’applique aux câbles électriques et aux canalisations métalliques (acier, cuivre, fonte, plomb…), les canalisations en matière plastique étant exclues.

La détection active par la méthode électromagnétique peut s’effectuer selon deux modes :

Le mode actif consiste en un raccordement direct sur l’ouvrage par une pince; il est très performant et très précis, en particulier en cas de croisement de plusieurs ouvrages. Il permet de suivre une canalisation et d’en connaître la profondeur.

Le mode induction, c’est-à-dire sans contact avec l’ouvrage, mais depuis la surface du sol, permet de détecter et localiser toute canalisation métallique, mais aussi toute masse métallique présente à proximité.

En aucun cas, ces méthodes et ces matériels ne peuvent distinguer des câbles ou canalisations de même nature en fouille ouverte.

Détection par méthode d’induction pulsée

Les détecteurs de masse métallique sont conçus pour la recherche de bouches à clé, de plaques d’égout et autres masses métalliques de toute composition.

 

 

Détection par sonde

Selon cette technique, la sonde est raccordée à un générateur ou autonome  et est fixée à l’extrémité d’un jonc flexible de différents diamètres et de différentes longueurs, puis introduite dans la canalisation. Elle émet un signal électromagnétique. Un récepteur en surface permet de suivre le signal. Le détecteur est capable de tracer sur une longueur de 100 m selon le raccordement.

La technique de détection par sonde permet de localiser avec précision les canalisations de tous matériaux (hormis la fonte et l’acier) et d’indiquer la profondeur.

 

Détection par radar géophysique

Si les détecteurs précédemment décrits sont parfaitement adaptés à leurs applications spécifiques, ils ne permettent cependant pas de détecter tous les types de matériaux, comme le PVC, le PE ou le béton. Le « géoradar » est une solution efficace pour détecter en surface tous les types de canalisations enterrées.

 

L’ensemble des détections présentées ci-dessus nécessite des qualifications professionnelles et des habilitations pour l’accès aux ouvrages.

INFRA VRD possède des qualifications professionnelles en détection électromagnétique, radar de sol ainsi que les habilitations AIPR Concepteur et électrique B2v-BC-BR-BE mesures-H2v-HE mesures. L’ensemble de ces attestations et habilitations sera remis à chaque client avant l’intervention.

©  Créé par INFRA VRD  - mentions légales

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle